Questo sito si avvale di cookie utili alle finalità illustrate nella Privacy Policy
Scorrendo questa pagina, cliccando su un link o proseguendo la navigazione in altra maniera, acconsenti all’uso dei cookie.

1998 12 16 * Le Nouvel Observateur * La révolution Intelink * V. J.

L'Amérique a inventé l'espionnage en temps réel : le réseau Intelink. Depuis 1994, 50 000 officiers de renseignement, triés sur le volet, et les principaux décideurs politiques sont en effet reliés aux bases de données secrètes de la NSA, de la CIA ou des services spéciaux de l'armée par une sorte d'Internet ultraprotégé. De n'importe où dans le monde, ils peuvent donc consulter les dernières écoutes ou les clichés pris le jour même par les satellites espions ou les rapports d'agents sur le terrain. Au total, selon le livre de Frederick Martin, un ancien responsable de la NSA (1), Intelink comporte 440 000 pages électroniques.

(1) "Top secret Intranet", par Frederick Martin, Charles Goldfare Series.